Découvrez la Bourgogne

Fruits d'une longue histoire, la Bourgogne et ses vins sont réputés dans le monde entier.
Que vous soyez un oenophile convaincu, ou un débutant passionné, la Bourgogne saura vous offrir ses saveurs, la beauté de ses paysages et son terroir.

L'histoire

Présence de l'Homme

L'homme est présent dans ce qui constitue aujourd'hui la Bourgogne dès le Paléolithique inférieur, il y a environ 3 millions d'années.

La consommation du vin

Le plus ancien vestige connu lié au vin en Bourgogne est le Cratère de Vix de 1100 litres. Il date du VIe siècle av. J.-C. et a été découvert à Vix en Côte-d'Or.

C'est le plus important vase retrouvé de toute l'antiquité. C'est également l'un des plus anciens vestiges connus à ce jour, en lien avec la conservation et la consommation de vin en Bourgogne et en France.

Les premières vignes

On ne sait aujourd’hui pas précisément qui introduisit les premières plantations de vigne en Bourgogne.
Cependant, dès 50 après J.-C. la viniculture est maitrisée sur ce qui deviendra le territoire bourguignon.
Les premiers écrits sur le vignoble de la Côte d'Or sont datés de 312 après J.-C..
Cratère de Vix
Le cratère de Vix.
Le duc de Bourgogne Philippe II le Hardi
Le duc de Bourgogne Philippe II le Hardi.

L'origine du nom

Le premier royaume portant le nom de « Bourgogne », regnum Burgundiæ en latin (« royaume de Burgondie »), est l'œuvre des Burgondes et date de 411 après J.-C..

L'État bourguignon

Quelques siècles plus tard, l'entreprise des ducs de Valois marque profondément l'histoire du territoire de Bourgogne. Celui-ci est désormais un État, et Philippe le Hardi, Jean sans Peur, Philippe le Bon et Charles le Téméraire en font une grande puissance européenne qui englobe la Belgique et la Hollande actuelles et qui devient la rivale du royaume de France.

Devenue royale sous Louis XI, la partie française de la Bourgogne garde ses États et son Parlement, préservant ainsi son individualité jusqu'à la Révolution française.

L'économie

Son histoire économique se fonde sur l'agriculture et la sylviculture. 

Terre d’élevage, la Bourgogne est réputée pour la viande charolaise, les volailles, les fromages, mais aussi pour ses régions viticoles qui donnent naissance à des crus de légende.

L'industrie viticole représente en 2020 environ 2,8% du PIB de la région Bourgogne Franche-Comté.

Le vignoble aujourd'hui

La production

La production annuelle est d'environ 1,45 million d'hectolitres dont 60% de vins blancs, 29% de rouges et rosés et 11% de crémant de Bourgogne.

1% de cette production est classée en appellation Grands Crus, 47% en appellation Villages ou 1er Crus.

Il y a aujourd'hui 84 appellations, 33 Grands Crus, 44 Villages et 1er Crus, 7 Régionales.

Le terroir

Le terroir viticole est divisé en "climats". Ce terme est utilisé en Bourgogne pour définir un lieu-dit dédié à la viticulture.

Il s'agit d'une dénomination géographique délimitée et hiérarchisée, constituant, en partie ou en totalité, une ou plusieurs appellations, s'assimilant à un terroir viticole. Le lieu caractérise le vin, et réciproquement, le vin caractérise le lieu.

Il y a 1 463 climats dans l'ensemble du vignoble de Bourgogne.

Unesco

Depuit le 5 juillet 2015, les 1247 climats de Bourgogne sont classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Ils constituent le cœur de la "Valeur Universelle Exceptionnelle" du vignoble, et sont représentés exhaustivement sur nos deux cartes Côte de Nuits et Côte de Beaune.
Photo Nuits Saint Georges
Vue de Nuits-Saint-Georges.